Voyage à la Réunion - Chapitre III



Après une soirée pizza sympathique chez mon amie Chloé, (native de l'île mais que j'avais connu à Londres à un concert), je pars pour les six derniers jours de mon périple et une virée à l'Ile Maurice ! Donc, correction pour le titre de ce chapitre III :

Voyage à la Réunion - Voyage à Maurice


Il y a 35 minutes de vol entre la Réunion et Maurice (ce qui selon ma soeur en fait le vol le plus cher du monde, à 2€50 la minute d'avion).

Au programme :

- Visite de Flic en Flac, à l'Ouest de l'Ile. C'est une petite station balnéaire sans prétention, calme et moins blindée de touristes que le reste de Maurice.
J'avais souvent entendu dire que les plages mauriciennes valaient le détour : le sable est blanc, très fin, et l'eau est d'un incomparable turquoise, me rappelant les lagons les plus beaux de Thaïlande...

- Visite de Saint Louis, la capitale. J'ai expédié cette partie après avoir découvert que non seulement le centre-ville grouillait de monde, mais qu'en prime le Marché Central (un must-see selon Tripadvisor) avait à peu près autant d'authenticité que les produits Made in China vendus à Marrakech. La comparaison ne s'arrête pas aux commerçants et à leurs méthodes, mais on retrouve aussi ce comportement pénible chez les chauffeurs de taxi. En l'espace de 10 minutes nous nous sommes vues proposer la même course à 3 prix radicalement différents. Le chauffeur le moins cher, que nous suivons, tentera de nous arnaquer à destination en triplant le tarif pour avoir rouler littéralement 3 minutes plus loin que prévu.

- Visite de Grand Baie. Qui porte bien son nom. On a forcément le souffle coupé en se trouvant face à cette baie la première fois, à qui mon appareil photo ne rend pas justice. L'eau miroite, avec ses sublimes nuances de bleu, qu'on apprécie autant en sirotant un cocktail dans un bar face à la mer, qu'en plongeant dans les vagues après une petite marche dans la chaleur.
C'est à Grand Baie que je ferai ma traditionnelle "excursion au supermarché" : le SuperU local regroupe des produits de tous bords, européens bien sûr, mais aussi beaucoup de produits exportés d'Afrique ou d'Asie. Les prix n'ont rien à voir avec ceux des magasins réunionnais...

- Excursion à l'Ile aux bénitiers : l'endroit est réputé pour la beauté de son lagon (idéal pour la plongée), mais aussi parce qu'une fois au large, on peut y voir des dauphins. En toute honnêteté, il y a une telle quantité de bâteaux à cet emplacement, qu'on les a surtout aperçus, mais il y a quelque chose de magique à se trouver en baignade avec tout un groupe de ces mammifères marins qui peuvent surgir de nulle part à quelques mètres de vous...
Un barbecue est ensuite prévu sur la plage, au coeur de l'île aux bénitiers. Ti punch, poulpe grillé et bonne compagnie au programme (notre groupe se composant de quelques français, mais aussi d'un couple algérien et d'un couple indien en lune de miel, tous adorables).

Nous passons la fin du séjour depuis la ville de Trou aux Biches, plus au calme, avec deux endroits que j'ai particulièrement aimé :

- Spa des 5 sens, un havre de douceur niché dans une résidence 5 étoiles, qui propose des packs de soins pour le corps et le visage, des massages, un jacuzzi... mais aussi un restaurant aux allures bistronomiques et une piscine. Le cadre est absolument idyllique, et le personnel, exceptionnel.

- Blue Safari : il y a des activités qu'on a rarement l'occasion de tester, comme par exemple une excursion ... dans un sous-marin ! Une expérience absolument magique au fond de l'océan, à la rencontre des poissons clown, tortues, et l'épave du "Starhope".
Evidemment, je vous ai ramené quelques images, plus parlantes que n'importe quel discours. En espérant que cette petite vidéo vous donnera envie de vous rendre dans ce coin de paradis...




Voyage à la Réunion - Chapitre II

Les jours passent vite, bien plus vite que quand ils étaient un compte à rebours avant ce voyage.




La Réunion, c'est la mer et la montagne, l'averse et la canicule, la zénitude et le bruit.
On peut se trouver en ballade dans les hauteurs, encerclé par de lourds nuages gris et un souffle de vent frais, et l'heure suivante, avoir atteint le front de mer, le ciel bleu dégagé, la chaleur que rien ne peut diminuer qu'un plongeon dans les eaux turquoises.
On passe de 15 à 30°, le temps de la route...

Au cours de la semaine, ma soeur m'a emmené dans d'autres endroits magnifiques :
- Piscine dans un hôtel à Saint Gilles
- Le Maïdo
- Belvédère de l'Horloge hydraulique
- Plaine des Sables
- Pas de Bellecombe (trop de nuage malheureusement pour voir le volcan)
- Musée et dégustation à "La saga du rhum"
- Lieu dit Cormoran



Cette dernière ballade a été une de mes favorites : un chemin un peu incongru, dont l'entrée stipule bien que le "site n'est pas accessible", mais qui affiche tout de même une impressionante fréquentation. Un sentier de terre dans la forêt vous mène à différents bassins, donc celui des Aigrettes, avec sa falaise massive et sa superbe cascade.










Le week-end a été consacré à une expédition vers Salazie, dans le centre de l'île, pour accompagner le copain de ma soeur et un de leur collègue pour la Mafate Trail Tour, une course de 55 kilomètres au coeur de la montagne.




Une expérience curieuse pour l'athlète que je suis, que d'observer 400 coureurs sur un parking à 4h du matin, partir en petites foulées dans une montée que je peinerais à gravir en marche lente. Et un bel exploit que de terminer le parcours après quelques heures (6h20 pour le meilleur temps).

Nous avons pu, en attendant la fin de l'épreuve, admirer le cirque de Mafate, absolument spectaculaire depuis le Col des Boeufs, à 1958m d'altitude.






Entre toutes ces péripéties, nous testons encore quelques produits locaux : sodas et sorbets de la Réunion, fruits frais...
Et évidemment, un bon séjour se ponctue forcément par une session de karaoké...















Voyage à la Réunion - Chapitre I

Comme annoncé au printemps dernier, mon dernier gros voyage pour 2017 sera une escale de presque un mois au coeur de l'Océan Indien.

Ma soeur habite depuis 3 ans maintenant à l'Ile de la Réunion, près de Saint Pierre. C'est donc grâce à elle que je peux être hébergée et surtout guidée pour découvrir les merveilles de l'île.




Mon projet de base consistait aussi, au départ, à vouloir m'installer sur place un peu plus longtemps, avec le gros avantage de vivre dans un cadre paradisiaque et ensoleillé, sans la nécessité d'un visa, mais cela m'imposerait de changer totalement d'activité professionnelle... et de vivre dans un lieu où le coût de la vie est assez ahurissant.

C'était donc, en tous cas, plutôt l'occasion d'un voyage autour de la détente, de la découverte, et une opportunité de passer du temps avec ma soeur puisque l'éloignement géographique ne nous permet en général de nous voir qu'une fois par an.


J'ai voyagé avec XL Airways (billet pris 2 mois en avance, avec un tarif alléchant de 504€ aller/retour), rien à signaler à part une escale d'une heure à Marseille, des repas frugaux mais bons, et malheureusement un système de divertissement peu pratique à bord.

Il y a 3 heures de décallage horaire avec la France, ce qui a étonnemment suffit à me mettre un petit coup de fatigue sur l'arrivée.

La première semaine tourne autour de visites à la "cool", sélectionnées par mon hôte :

- Plage de Trou d'Eau
Cap Méchant
- Cap Méchant
- Cascade Langevin
- Notre Dame des Laves
- Route des Laves
- Anse des cascades
- Plage de Terre Sainte
- Plage de Saint Pierre
- Les Makes




Je découvre un échantillon de la cuisine locale également, avec notamment le carry, les bonbons miel (délicieux), et un arrêt dans un restaurant créole incontournable, la Case du Volcan.
Comme à mon habitude, je me passionne pour la visite d'un supermarché locale également... Bon, ça reste la France, donc on retrouve Carrefour, Auchan et Leclerc, avec une seule nette différence : le prix des produits.
Tout est vraiment beaucoup plus cher (environ 30%, voire plus sur les produits "marque repère", ce qui conditionne plutôt bien à acheter des produits de vraies marques pour quelques centimes d'écart).



Je n'en reste pas moins dépaysée, séduite par les paysages et par le soleil qui fait un bien fou après les chutes de températures du mois de novembre parisien.



Grande Anse
Cascade Langevin








Middle Of Everywhere Tour


Ce n'est plus un secret pour personne, en tous cas plus pour vous si vous suivez ce blog depuis sa création, je voue une passion inconditionnelle au groupe Hanson.

Après avoir assisté à plusieurs concerts au cours des 20 dernières années (oui, 20), rencontré des personnes devenues des amies proches, vécu des moments inoubliables un peu partout dans le monde au fil de cette passion, il y a un élément de ma bucket-list que je n'avais pas encore eu l'occasion de vivre, et qui a sa place sur V.I.D : suivre le groupe en tournée.

L'annonce, il y a quelques mois, du Middle Of Everywhere Tour, la tournée anniversaire du groupe, m'a permis d'évaluer la faisabilité de plusieurs dates sur la partie européenne de cette série de concerts.
Une cagnotte établie par mes amis à l'occasion de mes 30 ans, en décembre dernier, et un emploi du temps favorable, font en sorte que ce rêve devienne réalité.

J'espère vous faire suivre ici ce petit bout de tournée, qui me conduira en Allemagne, France, Belgique, et Angleterre.







Infos pratiques :
Une tournée avec son groupe préféré, ça s'organise comment quand on a un budget minuscule ?

Exemple :
Cologne
Train = 100€ AR (billet non échangeable, non modifiable, réservé avec 3 mois d'avance)
Hébergement = Auberge de jeunesse, 22€ par nuit (Budgetplace)

Anvers
Bus = 30€ AR (Flixbus)
Pas d'hébergement à payer en trouvant un bus de nuit tout de suite après le concert

Londres
Bus = 50€ AR (Ouibus)
Hébergement = Auberge de jeunesse, 25€ par nuit (Hostelworld)


Il ne reste qu'à ajouter le prix des places de concert, et quelques € pour vos repas et titres de transport sur place.

J'arrive à un total de 400€ environ pour 5 dates de concerts, ce qui va me permettre probablement de profiter de mon séjour londonien pour voir une comédie musicale, et éventuellement de me ramener un tshirt souvenir de cette tournée !

USA 2017




Londres : décembre 2016


Récit d'un court séjour à Londres où j'ai pu réalisé un autre rêve : découvrir la pièce "Harry Potter and the cursed Child" sur scène.
Cet article est surtout destiné à aider celles et ceux d'entre-vous qui aimeraient tenter cette expérience mais n'osent pas, par peur d'un coût trop élevé, ou parce que ça n'est pas dans leurs habitudes de partir seul...



Annoncé il y a deux ans, le spectacle promettait une suite des aventures du jeune sorcier, en exclusivité sur scène dans la ville de Londres.
Fan invétérée de cette saga, je n'ai pas pu hésité bien longtemps lorsque les billets ont été mis en vente : malgré un prix élevé et à neuf mois de la Première, les places se sont arrachées en quelques jours à peine. Un autre facteur embêtant, la durée de la pièce, en deux parties de 2h30... Il me fallait donc voir les deux parties à la suite, et ne prendre qu'une journée de congé.


Je ne veux révéler ici aucun "spoiler" sur le contenu du spectacle. A titre personnel, j'ai tout fait pour ne rien apprendre sur le spectacle avant de m'y rendre, refusant même de lire le texte publié l'été dernier. Cela m'a permis de vivre l'expérience pleinement, découvrant la pièce sur scène, telle qu'elle avait été pensée par ses auteurs, et d'en prendre plein la tête, tant sur le plan visuel qu'émotionnel.

Si vous êtes fan, donnez-vous la chance de vivre cette expérience à votre tour. Ce n'est pas une question financière, je peux l'assurer :

-Prévoir votre transport :
Plusieurs options s'offrent à vous. Je n'utiliser personnellement jamais l'avion sur ce trajet, pour des raisons de budget et d'écologie. Vous pouvez vous procurer des billets de train (il y a une promotion actuellement sur l'Eurostar qui propose des allers-retours au prix incroyable de 60€ !). Généralement c'est en bus que je me rends à Londres. C'est long, mais ça permet parfois de grosses économies (j'ai payé pour cette fois 49€ mon AR) et surtout d'adapter vos horaires : un retour en bus de nuit qui part à 23h30 vous permet d'assister au spectacle ET de ne pas payer d'hébergement.

Si vous optez pour le fait de rester une nuit sur place, c'est jouable aussi : une auberge de jeunesse convenable revient à une 20aine d'euros par nuit.

-Acheter votre place de spectacle :
C'est là qu'arrivent les obstacles... Officiellement le théâtre annonce un show "sold out" jusqu'à la fin de l'année. La bonne nouvelle est là : quelques milliers de billets vont être mis en vente le 23 janvier prochain !


Vente des billets

Les places seront proposées pour 2018, ce qui vous laisse le temps de planifier votre voyage. Et d'apprendre l'anglais, pour ceux qui ne sont pas bilingues...
Pour les plus impatients, il existe un autre moyen impliquant réactivité et chance (beaucoup de chance) : chaque vendredi, le site du théâtre met en vente 40 places bien placées pour la semaine à venir, à un tarif dégriffé et qui sont achetables si vous êtes tirés au sort...


-Planifier votre séjour :
J'avais du mal à croire aux infos notées sur mon email de confirmation.. Se présenter une heure avant ? Pour quoi faire ?...
C'est en arrivant sur place que j'ai vraiment pris conscience de l'évènement. La file d'attente s'est amassée devant les portes et tout autour de l'immense bâtiment plus d'une heure avant l'ouverture. Des centaines de fans y viennent en portant robes et accessoires inspirés des films. Une boutique souvenirs vous attend à l'intérieur, ainsi qu'une autre non officielle à une rue de là et qui vaut le détour.

N'oubliez pas de vous prévoir un peu d'argent de poche pour ces boutiques (ainsi que pour les cafés si vous avez fait comme moi et pris le bus de nuit). Attention, les prix sont bien des tarifs "fans" : légèrement excessifs... (compter 4£ pour un magnet...).
Bon à savoir, il y a à deux pas du théâtre un Nero Cafè, une franchise réputée au Royaume Uni qui propose toutes sortes de boissons cafféinées et surtout un très bon wifi.


-Envie de voir un autre spectacle ?
Si vous avez la possibilité de séjourner un peu plus longtemps qu'une journée sur Londres, et que vous avez déjà visité les Studios Harry Potter, je vous conseille de profiter des spectacles musicaux hors du commun : Wicked, Book of Mormon ou encore Mathilda, des shows inoubliables ! Des places à tarif préférentiel sont proposés dans le quartier des théâtres par des agences (comme TKTS en plein centre de Leicester Square) mais le meilleur moyen de bénéficier d'un prix attractif est de vous renseigner le jour J au guichet du théâtre qui vous intéresse (exemple : j'ai vu School of Rock, d'Andrew Lloyd Weber, avec une place au premier rang pour 20£ seulement !).







Jeu Concours avec notre partenaire SECRET PREMIERES


Il y a peu, en me rendant dans mon adorable ciné de quartier Porte des Lilas, je prends connaissance d'un concept plutôt fun. Une avant-première surprise, ça vous parle ?
En fait, au moment de prendre votre ticket, vous choisissez selon un thème, parmi 5 disponibles, et à partir de là, c'est le suspens.
Exemple : "Epouvante US", "Thriller radical" ou encore "La guerre du trône".

Des thèmes assez vagues pour ne pas dévoiler le titre du film à découvrir, mais qui vous aiguillent plutôt bien sur ce qui va se passer en salle.
Le prix ? Canon. 7€ la place.
Et comme si tout ça ne suffisait pas, à l'issue de la projection, une soirée se tient sur la terrasse du cinéma, avec DJ et ambiance de folie jusqu'à 2h du matin.



SECRET PREMIERES s'associe à VID, Very Important Dreamer : leur prochaine séance se tiendra le 10 décembre prochain.

Sont mises en jeu 4 invitations, 2 x 2 places, tirées au sort parmi tous les participants.
Il vous suffit d'envoyer un email à elemblog@yahoo.fr, en précisant votre nom, prénom et email dans le corps du mail et "concours SECRET PREMIERES" en objet !

Merci de bien vérifier que vous êtes dispo le 10 décembre à 21h pour la séance, qui se tiendra au cinéma Etoile Lilas, à Porte des Lilas.
Les gagnants seront avertis par email le 7 décembre en fin de journée.